Compte-rendu: A Fishing Game with Actual Water en démo à Arcade 11

L'exposition Arcade11 a eu lieu le 6-7-8 mars dernier. J'avais été invité à apporter mon jeu A Fishing Game with Actual Water.

Encore une fois, ce fut un succès. L'événement a reçu beaucoup de visites de familles avec des enfants, ainsi que de gens curieux d'essayer des jeux bizarres. Un jeu avec de l'eau, ça attire l'attention!

Les gens étaient aussi très curieux de savoir comment le jeu fonctionne. Je leur ai donc parlé de Construct 2 et du MaKey MaKey pour faire des jeux. Je leur ai parlé des ateliers de création de jeux que je donne. Plusieurs m'ont dit être intéressés.

These 2 little girls must have played like 10 or even 15 matches in a row! #arcade11 @TAG_News pic.twitter.com/COkMK233O6
— narF • Candy™ 😉 (@narF_snw) 7 Mars 2014

Lots of people and games at the Arcade 11. Fishing Game is popular! https://t.co/KlCDrLBNLA pic.twitter.com/nQQHJWlMRQ
— narF • Candy™ 😉 (@narF_snw) 6 Mars 2014

Some people are getting very competitive! #Arcade11 @TAG_News @bzgeb pic.twitter.com/bLLtLKdogB
— narF • Candy™ 😉 (@narF_snw) 7 Mars 2014

I have spotted 2 men in suits, fishing! #arcade11 @TAG_News #FishingGame pic.twitter.com/p3pyHTYt4y
— narF • Candy™ 😉 (@narF_snw) 7 Mars 2014

En fait, il y a eu tellement de visiteurs que j'ai fini par perdre ma voix à force de parler! Heureusement, les bénévoles de Arcade11 ont été bien gentils et ont pu m'aider.

Pour l'événement, j'ai voulu faire quelques modification au jeu, notamment ajouter des effets sonores. Et comme j'étais tanné de mon code pourri, j'ai décidé de refaire le jeu au complet, dans Construct 2 cette fois.

(À écouter avec du son)

Peut-être qu'il y aura des nouvelles fonctionalités la prochaine fois que vous essayerez le jeu! 🙂

Retour sur le Festival de BD Francophones de Québec

Bon. Maintenant que j'ai un beau blogue tout neuf et tout beau, faudrait recommencer à écrire dedans, non? Après tout, un blogue, c'est supposé être des mots et pas juste de l'emballage en CSS. Mais juste par curiosité, qu'est-ce que vous pensez du nouveau design orange, brun et.... roux? Est-ce que vous avez des problèmes à l'afficher? Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous.

* * *

En fin de semaine passée, j'étais au Salon du livre de Québec, et plus précisément au Festival de BD Francophone de Québec (FBDFQ). J'y allais pour aider Kyowa Québec à faire leurs présentations et tenir le kiosque des ventes de leur livres. Pour Kyowa, ce fut un grand succès. Il y avait beaucoup de public à leur atelier et leur conférence. Et ils ont vendu le double de livres que ce dont ils avaient prévu.

Moi aussi, je donnais une conférence. Josiane m'avait demandé si je voulais animer un atelier et j'ai dit que je voulais plutôt donner une conférence sur les webcomics. Je suis quand même un gros lecteur de webcomics et je suis pas pire en analyse alors j'avais des trucs intéressants à raconter.

J'ai quand même beaucoup travaillé sur ma conférence. J'ai réfléchi beaucoup à mon sujet dans mes longs voyages en transport en commun, pris plein de notes et finalement pondu un beau document visuel avec Keynote. Tout était en place pour faire une belle présentation, sérieuse et profondes, avec des idées intéressantes à communiquer. Le problème? J'ai mal pris en considération mon public. Ma conférence visait un public de bédéistes, d'auteurs de webcomics ou simplement de lecteur de BD. Des gens qui aurait été intéressés à en apprendre d'avantage sur le médium. Le problème, c'est que mon public n'avait jamais lu de webcomic. Le problème, c'est que mon public avait en moyenne 10 ans! C'était tous des enfants et leur mères. Oups!

J'avais mis une cravate pour avoir l'air sérieux (blague).

Étrangement, ils sont presque tous restés tout au long de ma présentation, qui a quand même durée une demie-heure. J'imagine que ce n'était pas si plate que ça pour eux, sinon ils seraient partis. Peut-être être qu'ils restaient juste parce que j'avais l'air d'un clown. Mais j'ai quand même l'impression de ne pas avoir été très bon conférencier. J'aurais dû me préparer d'avantage. J'avais l'impression de juste lire mes diapos. C'est mal de faire ça! Très mal!

Évidemment, le fait que j'étais hyper fatigué pendant ma présentation n'a pas aidé. Si j'avais été plus en forme, j'aurais été meilleur pour improviser et adapter mon contenu pour un public plus jeune. Sauf que j'avais dû me lever à 4h du matin pour pouvoir embarquer avec la gang de Kyowa pour monter à Québec. L'année prochaine, on devrait peut-être payer une nuit à l'hôtel le vendredi soir pour ne pas devoir monter le samedi matin tôt.

Hyper fatigué, j'ai essayé de faire une sieste dans l'après-midi. Mais Sugu arrêtait pas de me déranger, notamment pour prendre cette photo.

Malgré tout, je reste positif et je me dis que ce que j'ai préparé pourra toujours servir à un autre moment. Je risque de faire un article de blogue pour vous faire part de mes réflexions.

C'était, je crois, la première fois où j'allais à un salon du livre. Je ne m'attendais pas vraiment à ça. C'était très très familial. Il y avait plein d'enfants et de familles. La présentation des kiosques des maisons d'éditions beaucoup plus soignée qu'à des conventions comme Otakuthon où tout semble être garoché. Ils avaient même du tapis moelleux par terre. Même si le prix d'entrée était très petit (3$ je pense?), la qualité du salon était élevée. J'imagine que le fait que le salon du livre attire beaucoup plus de visiteurs, et donc que les kiosques des maisons d'éditions génèrent plus de ventes, y est pour quelque chose.

Jolies images

Sur Blogger Play, je suis tombé sur des jolies images. J'en met deux ici.

Celle-ci est la pochette de l'album EP Sometimes it kills du groupe Visions of Trees, un groupe que je ne connaissais absolument pas avant de tomber sur cette image, mais qui ont l'air de faire de la musique pas mal intéressante.

Source de l'image:: leur blogue. Cliquez sur l'image pour avoir la grande version. Vous pouvez aussi visiter leur MySpace pour écouter leur musique.

* * *

La deuxième image est aussi très jolie mais... j'ai perdu la source. Je ne sais pas d'où ça sort ni qui l'a fait. Désolé.

La Brigade SnW, on aime ça l'univers!

Ventilateur et Hélicoptère

Si jamais vous êtes un peu confus pour reconnaître les différences entre un hélicoptère et un ventilateur de plafond, l'internet arrive à votre rescousse avec ce guide pratique.

J'espère que c'est plus clair maintenant.
Oh, je viens juste de voir que c'est en espagnol en plus. Là tout le monde va être encore plus mêlé!

narF oublie sa liste de trucs à ne pas oublier

Une nouvelle année d'école qui commence. J'ai donc emménagé aux résidences de l'université aujourd'hui. Je suis tout installé (presque). Ma vaisselle est rangée, mon linge est rangé (presque), mon lit est.....

Ah non, mon lit n'est pas prêt.

Parce que ouais, devinez quoi? Dans ma grande intelligence, j'ai oublié mes draps de lit! Bravo narF, félicitation. Ta mémoire se surpasse et tu gagnes des morceaux de robots! C'est vraiment une des pires choses que je pouvais oublier, puisque les matelas ici sont en plastiques et donc, après un certain temps dessus, la peau colle! Et le pire, c'est que, dimanche, quand je suis allé porté ma première batch de stock, j'avais noté que j'avais oublié mes draps et qu'il ne fallait pas que je les oublie la prochaine fois. Évidemment, j'ai oublié de regarder cette petite note...
Bah, c'est pas trop grave. Je vais me fabriquer un petit nid, ça va être drôle. J'ai quand même ma doublure de matelas, ma douillettes et mes oreillers (qui, eux, ont la chance d'avoir leur taie d'oreiller). J'ai aussi... du papier journal! Super! Heureusement qu'il ne fait pas froid aux résidences! (en fait, on mourre de chaud, donc j'ai pas vraiment besoin d'avoir des draps de lit).

Et maintenant, voici la liste des autres choses que j'ai oubliées:
  • ma souris d'ordi
  • un linge de table pour laver mon comptoir
  • ma paire de ciseaux pour faire du bricolage de cube en 3D pour résoudre les puzzles de Professor Layton (en trichant)
  • mes sandales (quel scandale!)
  • mon livre de fourmis (Le jour des fourmis)
  • mon chargeur à batteries
  • ... et probablement d'autres trucs que j'ai pas encore réalisé que je les ai oublié
  • ouais, je sais, la liste est pas mal longue!

Journée annuelle des vaches en beurre

Célébrons! Aujourd'hui, c'est la journée annuelle des vaches en beurre. Oui oui, c'est la journée dans l'année où il faut fabriquer une vache avec du beurre.

Évidemment, ça allait mieux quand on avait les petits cubes de beurre de la cafétéria mais tant pis (pis de vache!) Il faut souffrir (et se salir) pour célébrer les anniversaires niaiseux en jouant avec du beurre.

Hey! C'est quand même mieux que la journée annuelle des vaches en rotin!
(Hey Christine! Non, je n'ai pas oublié!)

Conférence sur la création de modèle de la Terre, et une idée qui me trotte dans la tête.

Hier soir, je suis allé voir une conférence sur un thème étrange dont ne connaissais rien, même si je le connaissais pourtant très bien. C'était une conférence de Michael Naimark sur la représentation du monde. Par exemple, une carte du monde, c'est une représentation 2D de la Terre. Google Map qui offre des images prises par satellites ou par avions, c'est une autre forme de représentation du monde.
Comme vous le savez peut-être, Google a commencé une sorte de cartographie 3D de la Terre. Tout le monde peut y participer, et reproduisant sa maison par exemple, avec un petit logiciel 3D. Microsoft aussi s'est lancé dans la course, en prenant des tonnes de photos pour ensuite les relier ensemble pour faire un genre de vidéo et donner l'illusion qu'on se déplace dans la rue virtuellement.
Justement, Naimark et son équipe ont un projet similaire. En utilisant les photos qui sont dans Flikr, ils arrivent à les positionner géographiquement à l'aide des coordonnées GPS et de Google Earth. Ça donne un résultat comme vous pouvez voir dans ce vidéo.

La différence entre ce projet et ceux de Google, Microsoft, etc, c'est que les photos peuvent avoir des personnes dedans. Autrement, Google n'utilise que des photos sobres, à éclairage neutre et sans visage. Google se limite probablement à cause d'une question de vie privée. Les organismes de défence de la vie privée sont toujours têteux sur ces questions. Les gens ne seraient peut-être pas heureux de se voir la face dans Google Earth par exemple.

Mais comme le gars a dit, tant pis pour vous. La vie privée, ça n'existe plus. Et d'ailleurs, si tu as mis ta photo sur internet, tu devais bien te douter qu'elle pourrait être vue par n'importe qui!
Je suis d'accord avec lui. Ça me rappelle un gars qui s'est créé un blogue après s'être fait arrêté par le FBI aux États-Unis. Il s'était fait arrêter parce qu'il était soupsonné de complots avec des terroristes (le gars avait un nom arabe, si je me rappelle bien). Il s'en est sorti mais il savait très bien que le FBI allait continuer de l'observer. Alors il a joué le jeu. Il s'est mis à prendre des tonnes de photo avec son cellulaire, envoyées en temps réel sur son blogue et positionnées géographiquement par GPS. Il divulguait absolument tout de sa vie, de ses rencontres, de ses repas. Et on pouvait voir son parcourt dans la ville avec un GPS sur une carte. Et évidemment, le FBI s'est bien rendu compte qu'il était innocent. Le gars a fait ça par projet artistique, mais c'est probablement un avant-goût de science-fiction. Avec Facebook et Twitter, on est pas mal rendu là, non? Dans le futur, tout le monde va être positionnable par GPS. On va pouvoir chercher ses amis ou ses enfants et savoir où ils sont.
Ça me fait aussi penser à un gars, qui avait remplis sa maison avec des webcams. Dans chaque pièce, il y avait une webcam et on pouvait tout voir de sa maison et de sa famille, 24h sur 24. Il avait même relié sa porte de frigo et sa sonnette de maison à son serveur. Donc, quand quelqu'un sonnait ou ouvrait la porte de frigo, ça notait l'heure et ça prenait sa face en photo. Et ça affichait tout ça sur internet. On pouvait donc savoir qui ouvrait le frigo le plus souvent, ou voir qui a eu faim à 3h du matin. Tout ça pour dire, ce gars-là, il a compris de quoi l'avenir aura l'air. Comme quoi la vie privée va sacrer la camp.
Il suffit de pensé à la ville de Londres, où il y a la plus haute concentration de caméra de surveillance policière. Tout le monde est filmé lorsqu'il marche dans la vielle. Et vous n'avez aucun contrôle sur ce qu'ils peuvent faire avec les films.
Pour revenir au conférencier Michael Naimark, il a mentionné un certain projet, sans toutefois donner beaucoup de détails, concernant la question du "direct". Je ne sais pas si vous savez, mais le direct a beaucoup faciné les gens lorsqu'il est apparut avec le téléphone et ensuite la télévision. On pouvait voir, en DIRECT, un événement qui avait lieu en ce moment même. Les gens étaient fascinés. Évidemment, on a beaucoup parlé de l'influence de la télé et du direct dans mes cours de cinéma...
De nos jours, on n'est plus trop fasciné par ça. Mais moi j'ai été quand même très impressionné lorsqu'il nous a parlé d'un petit village d'afrique. Là bas, ils ont un seul puits avec une seule pompe à bras, mais ils viennent d'ouvrir un petit café internet. Et pour participer à ce projet du "direct", ils ont installé un petit détecteur sur la pompe. Maintenant, chaque fois que la pompe bouge, c'est noté sur internet. On peut donc savoir, en temps réel, quand la pompe pompe de l'eau et on peut même estimer le débit et la quantité d'eau qui sort.
C'est un peu niaiseux, je le sais, mais ça m'a fasciné. Cette idée que, par internet, on pouvait assister à un événement banal en temps réel. Et ça me donne envie de faire quelque chose de similaire, sans nécessairement savoir quoi exactement. Faire quelque chose en direct pour que les gens puissent tous y assister ensemble en même temps. Peut-être une émission de radio? Je sais qu'il y a des services sur internet pour faire du vidéo ou de l'audio en temps réel. Est-ce que ça pourrait être une idée? Je sais pas. Pour l'instant, c'est juste une petite idée qui me trotte dans la tête.
Vous pouvez aller voir le site de Michael Naimark à www.naimark.net

narF prend des photos cheaps

Haïku::
Toute petite lentille 
Fait passer peu de lumière 
Flou sans qualité 

Je me suis acheté un tout petit appareil photo numérique à 10$. Évidemment, la qualité des images est nulle. Il n'a même pas de viseur pour savoir ce qu'on prend en photo! Mais néanmoins, je trouve que le résultat a un petit côté bizarre qui est joli. L'effet est intéressant.

J'essais de le traîner un peu partout avec moi pour prendre des photos bizarres.