Je m'excuse de t'avoir rendu accro

Au début des temps, j'ai été un "early adopter". Un "pionnier". J'ai embarqué sur Facebook parce que c'était une bonne manière de rejoindre nos fans des activités que j'organisais. C'était avant l'existence des "Pages" alors mes amis et moi avions créé un compte qui servait juste à faire de l'auto-promotion et écrire des niaiseries. J'étais pas là pour moi, j'étais là pour spammer sans scrupules!

Sauf que.... c'était l'fun. Facebook était pratique et flatteur d'égo. Donc j'ai finalement créé un compte perso, toujours dans le but de faire de l'auto-promotion... mais c'était aussi l'fun d'interagir avec les gens, avec mes amis. C'est comme ça que Facebook m'a eu. Rapidement, je l'ai utilisé pour mon usage personnel. J'étais rendu accro.

Alors j'ai commencé à vous inviter à me rejoindre. Vous étiez hésitants. Vous n'aviez pas vraiment envie d'être sur Facebook vous aviez des réticences. Déjà les médias de l'époque parlaient des "jeunes" sur facebook qui révélaient tout de leur vie privée et ça, ça faisait peur aux "vieux". Mais je vous ai mis de la pression. Je vous ai dit à quel point c'était pratique pour faire des conversations de groupe ou envoyer des invitations à des événements.

Quand vous avez créé votre compte, j'ai célébré votre arrivé avec vous et tout les autres. «Bienvenue dans la famille!» (Sous-entendu: «on est tous accros ici donc votre présence nous rassure qu'on n'est pas les seuls.»)

Je m'excuse de vous avoir rendu accro.

Continuer la lecture de "Je m'excuse de t'avoir rendu accro"

Chaque année, c'est la pire?

Je sais pas si vous avez remarqué mais depuis genre 2016, depuis l'élection de Trump, on n'arrête pas de dire que cette année était la pire année. On voit passer des messages vers le 31 décembre qui disent genre "Fuck you, 2016". En tout cas, personnellement, j'ai vraiment remarqué ça en 2016, après l'élection de Trump. Comme si les gens étaient juste rendu fatigués. Tristes et en deuil devant cet événement si choquant. Et mon impression c'est qu'on voyait pas vraiment ça avant, ce genre de posts négatifs envers l'année qui se termine. Ou du moins pas autant. Pas aussi répété. Pas aussi généralisé dans le zeitgeist.

Genre, je me souviens des posts de 2016 qui listaient toutes les choses poches qui sont arrivées cette année là. Et c'était pas juste les posts eux mêmes: c'était aussi dans les commentaires et les réactions des gens qui ressentaient la même chose.

L'affaire c'est que je me demande si c'est réellement le cas, si les années sont réellement généralement plus mauvaises qu'avant. Ou si c'est pas plutôt notre perception qui est rendue plus négative. Peut-être que c'est les gens dans mon cercle de réseaux sociaux qui vieillissent et deviennent plus cyniques ou fatigués? Genre tannés de toujours se battre, pour la politique ou l'anti-racisme/sexisme/etc. Est-ce que c'est vrai que les dernières 5 année ont vraiment été pires que les 5 avant? Est-ce que c'est parce que les gens dans mes cercles sont des millénaux et qu'ils font face, à peu prêt tous en même temps, à l'impuissance, à la réalité économique, au fait de pas pouvoir s'acheter de maison par exemple? Ou se désolent de ne pas avoir assez de poids dans les élections pour contrer les boomers plus conservateurs?

Ou alors, se pourrait-il que c'est les médias sociaux qui nous font tout voir de manière négative? C'est à partir de quelle année que Facebook et Twitter ont changé leurs algorithmes pour donner plus de visibilité aux posts populaires? Aux posts controversés qui font réagir les gens et qui sont donc "populaires"? Mon feeling c'est que c'était autour de 2016, non? Donc ça expliquerait pourquoi ces posts "fuck you 2016", et ceux des années suivantes, se sont vu donné une plus grande visibilité.

Ou alors, c'est l'inverse? Est-ce que l'humeur misérable collective serait causée ou du moins amplifiée par Facebook? Je sais que Twitter a vraiment ce problème d'amplification de la mauvaise humeur et la colère perpétuelle et c'est pour ça que j'ai arrêté de l'utiliser. Et je pense que Facebook est pareil (mais je l'utilisais déjà peu à cette époque donc je suis pas sûr maintenant).

Si c'est le cas, ça voudrait dire que ces grosses compagnies ont un contrôle vraiment puissant sur l'humeur collective. Ils optimisent leurs algorithmes pour maximiser leur revenus publicitaires et ça adonne que la recette gagnante pour eux c'est de nous rendre perpétuellement fâchés.

Mettons que je suis content d'avoir effacé mon compte Facebook.

Discord: La place cool pour chiller avec vos amis?

Vous avez peut-être vu le nouveau vidéo de Discord à propos de comment c'est "la place cool pour hangout with your friends", et comment ils aimeraient ça qu'on invite tous nos amis, nos groupes et nos communautés sur Discord. Yeah, sure, c'est pratique d'avoir tous nos amis à la même place, mais c'est pas nécessairement ce qui est le mieux à long terme. Il faut se rappeler que Discord est d'abord et avant tout une compagnie à but lucratif dont le but est de faire le plus d'argent possible. Et qu'ils ont 100% le pouvoir de changer leur service, rajouter des pubs, exclure des gens, etc. Peut-être que là, présentement, ils sont gentils et cools, mais ça veut pas dire qu'ils vont le rester. On se rappellera que Google était gentil et cool au début. Facebook aussi. Microsoft aussi (je suis trop jeune pour le savoir mais mon père m'a dit ça). Que sont-ils devenus? Corporate, avides d'argent, et mauvais pour tous le monde. Et même si Discord sont corrects présentement, on peut s'attendre à ce qu'ils se fassent racheter d'ici 2-3 ans par genre Amazon ou Facebook, et là c'est eux qui vont avoir vos historiques de conversation. Et vouloir remplir ça de pubs.

Gardez-ça en tête avant d'inviter tous vous amis et groupes sur Discord comme ils vous demandent de faire. La "place cool pour hangout with your friends", c'est la place qui ne vous espionne pas pendant que vous êtes là et qui n'essaye pas de vous vendre des cossins pendant que vous êtes là.

Note: Ceci étant dit, si vous voulez sortir de Facebook Messenger ou Whatsapp pour migrer sur Discord, c'est quand même un pas dans la bonne direction. Entre deux maux, on choisit le moins pire!

Des alternatives mieux, du plus casual aux plus avancés:

*= ceux que j'ai essayé personnellement

Lire Station Eleven me fait réaliser que le monde est impressionnant

Je suis en train de lire un lire un roman, Station Eleven, et ça me fait réfléchir à beaucoup de choses. Je vais peut-être écrire plusieurs billets pour parler de tout ça. Voici un premier.

La beauté du monde

On prend plein de chose pour acquis, au point où on oublie la beauté de ce qui nous entoure et le travail incroyable et l'évolution du savoir et de l'expertise qu'il y a derrière. Dans le livre, les personnages doivent apprendre à vivre avec très peu et prennent conscience de toutes les choses qu'ils prenaient pour acquis. Des choses comme la distance qui nous sépare: quand on n'a plus de moyen de transport autre que nos jambes, on ne peut pas aller très loin. Une autre ville à 100 km de distance est un voyage de plusieurs semaines. Quand on n'a plus d'électricité et que nos téléphones et ordinateurs ne servent plus à rien, on réalise soudainement à quel point c'est impressionnant de pouvoir se connecter à l'internet et avoir accès à toutes les connaissances presque instantanément. À pouvoir parler instantanément à n'importe qui simplement en appuyant sur quelques boutons. Quand toute la structure économique disparaît, la moindre babiole devient un chef d'œuvre. Par exemple, un globe décoratif avec de la neige dans de l'eau. Une machine a transformé une feuille de plastique en petits confettis de neige. Quelqu'un a conçu et fabriqué cette machine. Une autre machine a fabriqué le globe en verre. Le verre a été extrait à partir de poussière de roches! Un humain a placé les globes dans une boîte de livraison. Un autre humain a transporté cette boîte dans un camion ou un bateau ou un train. Tout ça, on le prend pour acquis et on lui accorde à peine de valeur: on peut acheter ce genre de babiole décorative au magasin 1$.

On prend tellement tout pour acquis, et tellement vite. Même des choses qu'on n'avait pas il y a 10 ans!

Ces temps-ci, j'essaye de me débarrasser de Facebook et Google et de leurs services qui, oui, sont très pratiques et gratuits, mais qui ont un grand contrôle sur nos vie et ramassent toutes nos données pour les vendre et nous bombarder de pubs. Essayer de se débarrasser de Google, c'est accepter de vivre dans un monde un peu moins connecté. C'est perdre Google Maps et devoir utiliser des cartes moins détaillées. C'est accepter qu'on a moins de nouvelles de nos amis par Facebook et qu'on doive mettre plus d'efforts pour aller chercher ces nouvelles là. En les appelant au téléphone. En les invitant pour leur parler en personne. (oui, oui, j'y travaille!)

Pouvez-vous croire qu'on n'avait rien de toute cette tech v'là 10-15 ans? Maudit qu'on aime ça se créer des nouveaux problèmes!

Moins de facebook, plus de contacts humains

Ça fait environ 6 mois maintenant que j'ai lâché Facebook et Twitter (et Instagram aussi, mais ça j'y allais déjà pas souvent). Ou du moins, que je fais activement des efforts pour ne plus y aller. Et laissez-moi vous dire: ils le savent que j'essaye de quitter! Ils ont redoubler d'efforts pour essayer de me garder. Ils m'envoient des notifications pour tout et n'importe quoi. Twitter en particulier: ils remplissent mon fil de notification avec des fausses notifications, juste pour me dire que "untel à aimé ce tweet". C'est genre rendu comme un mini fil twitter, mais dans mon fil de notifications. Sérieux là!

Et évidemment ça marche. Je regarde presque plus mon fil principal, mais d'habitude je regarde mes notifications. Alors maintenant je dois faire attention de ne plus trop les regarder non plus. Et juste focusser sur les vrais notifs (genre les gens qui m'écrivent). Sauf que celles-là, il n'y en a presque plus parce que je ne poste jamais rien ou presque donc je reçois peu de réponses ou de nouveau abonnés. Donc rendu là, aussi ben pu y aller pentoute. Et c'est ça que j'ai fait. J'ouvre facebook 1-2 fois par semaine max, twitter pas beaucoup plus. Je résiste à la tentation!

Mon objectif dans tout ça est de reconnecter avec la réalité. Reprendre contact avec les gens en direct plutôt qu'en criant sur les internet. Je parle directement à mes amis par chat. J'appelle les gens importants (ma mère, mon père, ma grand-mère…). J'invite mes amis à aller prendre un thé ou déjeuner. Je pratique mes skills de conversations et je découvre que je suis pas aussi mauvais que je pouvais le croire. Tout ça, je faisais jamais ça avant, mais là je me force un peu et c'est une bonne chose.

***

Si vous voulez m'accompagner dans mon chemin sans facebook ni twitter, vous pouvez me jaser par texto sur Signal, Telegram, Discord et Line. Ou sur mastodon. Les liens sont sur ma page contact.

Solitude, par Kurzgesagt

Comme l'a dit ma sœur: "doux jésus! Tu veux vraiment qu'on écoute cette vidéo là!! Tu l'as partagée partout!!"

Oui. Je pense que je connais beaucoup de gens qui vont se reconnaître comme moi dans la vidéo, donc si ça peut les aider un peu, tant mieux.

Ma chaîne préférée, Kurzgesagt - In a nutshell, a de nouveau frappé un grand coup en s'attaquant à quelque chose que tout le monde ressent mais que personne semble avoir les mots pour décrire

Ça parle du concept de solitude comme un des principaux maux qui nous affligent, nous qui vivons à l'ère moderne avec nos téléphones et nos facebook. Ils mettent des mots sur des concept flous qu'on a tous un jour ressenti sans savoir c'était quoi. Ils expliquent sans jugement, en disant que tout le monde est pogné avec ça. Et donnent quelques trucs pour briser le cercle vicieux.

About loneliness, by Kurzgesagt

Je reconnais beaucoup de gens que je connais dans cette vidéo. Je me reconnais aussi moi par moment. Je reconnais les patterns et les sentiments que ça cause. Je n'avais juste pas de mots pour le décrire clairement.

Bref la vidéo arrive au bon moment pour m'encourager dans mon désir de déconnecter de facebook et twitter pour mieux connecter avec les gens.

Le film Arrival et ce à quoi il me fait réfléchir

Je viens juste de finir d'écouter le film Arrival de Denis Villeneuve. Je m'attendais pas à grand chose, et j'ai été très impressionné. C'est un film film comme je les aime. Ça va pas trop vite, c'est focussé sur les personnages et leurs réactions plutôt que sur l'action. Le genre de film qui fait réfléchir. Et donc là j'ai des choses à dires. Certaines vont avoir des spoilers donc je vais les garder pour la fin.

Là je veux parler de 3 choses: la musique, la bande-annonce, et le message du film. Et ce que j'en tire. Ok ça fait 4 choses ça.

D'abord le trailer. Je suis tombé sur ce film par hasard, dans un commentaire sur la tune des méduses de Tetris Effect (vidéo de gameplay), quelqu'un a mentionné que ça lui faisait penser la musique du film Arrival. J'avais jamais entendu parlé du film avant ça.

Comparez par vous même!

De la bonne musique comme ça, très originale avec ses fragments de voix et une saveur de Philippe Glass, ça ne me laisse pas indifférent! Ça m'a rendu curieux de savoir d"où ça venait, donc j'ai regardé la bande-annonce du film. Malheureusement, c'est le genre de bande-annonce conventionnelle, qui montre trop, qui focus sur des choses pas importantes du film juste pour attirer les gens. Dans ce cas-ci, sur les militaires et les silly humans qui veulent faire la guerre. Par contre, après avoir écouté le film, je comprends pourquoi, dans ce cas-ci, ils n'avaient pas trop le choix. Le film a une thématique très intéressante qui se ressent à travers tout le film mais qui ne s'explique que vers la fin. Et donc je comprends qu'ils n'ont pas voulu révélé ça dans la bande-annonce. Et bien sûr, ils ne voulaient pas montrer les aliens du film trop trop non plus. Donc qu'est-ce qu'il reste? Pas grand chose en effet. C'est un film qui se joue en finesse, avec pas trop d'action, donc pas facile de faire des bande-annonces punchée. Et donc ça a donné ce que ça a donné. On va leur pardonner pour cette fois.

***

Maintenant je vais parler un peu de spoilers. Vous devriez donc aller écouter le film avant de continuer. Surtout que c'est un bon film, bien écrit, joué en finesse et qui fait réfléchir.

C'est votre dernier avertissement. À partir de maintenant je vais assumer que vous avez vu le film. (Après tout, j'écris ça surtout pour moi, et moi je l'ai vu le film!) 😀

Continuer la lecture de "Le film Arrival et ce à quoi il me fait réfléchir"