Le tourbillon dans ma tête le matin

Quand je me réveille le matin, très souvent, mon cerveau fonctionne à 120%. Je somnole et mon corps est encore endormi et voudrait continuer à dormir, mais mon cerveau ne s'endort plus. Il pense à 1000 trucs super rapidement et ça m'empêche de dormir. Des fois j'aimerais penser à rien. Je sais que la solution à ça c'est de méditer. Mais quand je suis somnolant comme ça, je n'arrive pas à dompter mon cerveau, à rester concentré sur ma méditation. Mon cerveau part dans 1000 directions et j'oublie ma méditation pendant plusieurs minutes. Je me remet à penser à 1000 trucs. Et donc je me rendors pas.

Et c'est pas comme si ces pensées étaient utiles! Je les oublie aussi vite que j'y pense! Alors peut-être que je devrais juste me lever et faire un petit truc le temps que ça se calme? Genre prendre un verre d'eau? Ou aller déjeuner et me recoucher après? Ça je sais que ça ça marche. Ou faire une méditation assis droit dans mon lit ou par terre, parce que je sais que ça va me garder juste assez réveillé pour ne pas m'endormir et sombrer dans le tourbillon de pensées. Idéalement faire une méditation guidée, avec la narration qui va me garder focus sans m'éparpiller.

Quand j'ai commencé la Mirtazapine (un médicament), c'était bien parce que je me réveillais complètement engourdi, zombi. Je pensais à rien. C'était génial! Le matin, je pouvais me recoucher la tête sur l'oreiller et me rendormir calmement pour 30-60 minutes! Sauf que cet effet secondaire ultra-intense zombi est resté seulement pendant une semaine. Maintenant, je me reveille à nouveau en mode ultra-intense.

Alors donc, ce que je voudrais, c'est arrêter de penser? Dompter mon cerveau? Je le sais que c'est pas possible de pu penser à rien! Ou plutôt, oui, c'est possible de calmer le cerveau en lui donnant un point d'encrage pour qu'il pense juste à ça. C'est la méditation ça. Ça demande juste de la pratique. Comme j'avais lu: chaque fois que je ramène mon cerveau sur mon ancre, c'est comme faire 1 push-up. Et comme avec les push-up, il faut en faire beaucoup pour devenir musclé!

Aussi, vouloir arrêter de penser, c'est pas un peu bizarre? Comme les gens qui prennent de la drogue pour fuir leur réalité? Un échappatoire à mon propre cerveau? Pourquoi je veux ça? Est-ce que si pire que ça de penser à plein de trucs? Oui: ça m'empêche de dormi! Mais alors peut-être que c'est signe que je devrais me lever? Genre me lever en même temps que le soleil? Peut-être que je devrais laisser mes rideaux un peu ouvert pour me lever avec le soleil? Genre que la solution, si je dors pu, et que je pense à 1000 choses c'est juste de me lever et de commencer ma journée.

Ou alors prendre un papier et écrire ces idées au fur et à mesure, comme je fais présentement, pour avoir une trace, un log. Pour que ce soit utile. (mais pourquoi je veux que ce soit utile? Pour être productif? Pour être un bon citoyen capitaliste?) Ou alors juste… enjoy the ride! Laisser les pensées aller et les observer avec curiosité, sans vouloir les arrêter et sans vouloir me forcer à dormir absolument. Comme ceux qui font un trip de drogue. Enjoy the ride! Et avoir des notes pour ne pas devoir me forcer à retenir ces choses là si y'a des bonnes idées dans le lot. Je vais pouvoir les relire plus tard! (et constater que c'était inutile ou juste de l'anxiété!)

Sauf que moi ça me stresse ces pensées là. En fait, c'est pas les pensées qui sont stressantes, c'est le tourbillon incessant. C'est comme du bruit! C'est un bad trip!

Donc finalement me lever ou faire méditation guidée sont probablement les meilleures solutions. Ou faire la nouvelle technique de méditation que j'essaye depuis quelque temps: juste écouter les bruits ambiants...

Bref je vais continuer d'expérimenter!

Source de l'image d'entête: Tonik

Leave a Reply