Tout est trop beau

De nos jours, tout est trop beau. Tout est trop parfait. Je regarde des vieux films et je trouve ça intéressant de voir que, dans ce temps là, ils ne se cassaient pas la tête pour faire des trucs parfait. C’est un peu pour ça que, dans mes créations (films, flash, BD, etc), il y a beaucoup de grain dans l’image et de bruit indésirable dans le son (et les dessins sont laids parce que je ne me force pas). Je ne me casse pas trop la tête sur la qualité. L’important c’est ce qu’il y a à l’intérieur. C’est l’idée. À cause des limites technologiques de l’époque, le produit final était moins parfait, mais plus charmant.

Je viens de lire quelque chose qui résume très bien ma pensée. C’est une petite analyse à propos d’un album EP de Danger qui va sortir bientôt le premier février:: 07/17/2007 (c’est ça le nom de l’album). Vous pouvez lire le texte inspirant ici sur Nerd Music. En gros, c’est une louange des années 70-80, de l’idéologie punk, et de la faible qualité des copies qu’on pouvait avoir. J’adore!

Vous pouvez entendre la tune 4h30, toujours de Danger et tirée du même EP à venir, sur Tiny Cartridge où j’ai ramassé tout ce que je vous raconte ici. Allez y pour voir aussi un autre vidéo encore plus beau que celui-ci. Tout en pixels 16-bit et tout en beauté. En plus, la tune me fait penser aux tunes dans le film Labyrinthe (un film que j’aime beaucoup).

Au sujet de la faible qualité des images, J-L Godard disait:: «Rien ne sert d’avoir des images claires si les idées sont floues». En tout cas, j’aime beaucoup cette citation! Ça nous rappelle qu’on n’a pas besoin d’être trop perfectionniste dans l’enveloppe et qu’il faudrait plutôt se concentrer sur l’essentiel: le contenu.


par

3 réponses à “Tout est trop beau”

  1. Avatar de Mathieu B. Lafrenière

    Je trouve que le laid intentionnel a plus de valeur que le laid obligatoire.

    Et par là je veux dire le beau laid versus le cheap laid. La laideur a sa place, mais je trouve que s'investir pleinement dans quelque chose a de la valeur, donc si la laideur fait partie de l'investissement, parfait, mais si c'est juste parce que l'artiste voulait pas se forcer et faire du cash vite, je trouve ça moins intéressant.

    Voir la mise en scène de certains clips de Lady Gaga pour du laid. Jugez si c'est intentionnel.

  2. Avatar de Alex

    Bravo Narf, ca sort pas le premier février ca sort le 25 janvier! C'est aujourd'hui, qu'est-ce que t'attends pour aller le pogner?

  3. Avatar de narF

    @Math:: Effectivement, faire quelque chose de laid juste pour faire ça vite, c'est poche. Mais personnellement, ça ne me dérange pas trop. Je préfère me concentrer sur le contenu plutôt que sur le contenant. Prend par exemple le film Les Dents de la Terre que j'ai fait avec Dhovid (http://www.youtube.com/watch?v=I-flumec6r4), on ne sait pas trop cassé la tête. On a voulu faire un film en un après-midi. Ça explique les plans laids, la qualité d'image nulle et le son pourri (c'est filmé avec mon appareil photo, pareil comme notre film Brigade Wars:La revange des momies-fantômes-clowns). Et honnêtement, on s'en fous que ce soit laid. L'important c'était le gag.

    Autre exemple, j'ai récemment fait une oeuvre vidéo où j'ai volontairement mis full de grain dans l'image. Mais ça marche quand même parce que c'est une oeuvre très expérimentale, et ça fit avec la thématique du film (les souvenirs un peu flous).

    Donc ouais, je pense qu'on est d'accord. 🙂

    @Alex:: Non, ce qui sort aujourd'hui, c'est le disque vinyle. J'ai pas de table tournante alors je préfère attendre la version numérique qui, elle, sort le 1er février.

Leave a Reply

%d