Étiquette : tranche de vie

  • Un Nez de Clown au TOJam

    En fin de semaine passé, j’étais à un AUTRE gamejam, cette fois-ci le Toronto Gamejam (TOJam). J’y allais avec plusieurs gens de la gang du MRGS. On a formé quelques équipes de gens de Montréal pour essayer d’impressionner les jammers indies de Toronto. L’objectif: faire un jeu en moins de 3 jours! Est-ce que ça…

  • Billet pertinent à propos de mon zipper de manteau

    Mon manteau d’hiver est vraiment scrap. Les attaches velcro ne tiennent plus, l’attache du zipper est pétée, les manches commencent à s’effilocher. Mais tsé, on s’en fout! Il fait encore sa tâche de manteau! Il est encore chaud. Pas besoin d’en acheter un neuf pour si peu! Quand l’attache du zipper s’est brisée l’an passé,…

  • Lettre à mon ancien prof de musique remplaçant

    À mon prof de musique remplaçant au secondaire, qui avait les cheveux roux frisés attachés en queue de cheval, Vous avez donné des cours à un groupe de percussions, en parascolaire sur l’heure du diner au alentour de 2001 ou 2002. J’étais dans ce groupe. Vous ne vous souvenez probablement pas de moi. J’étais celui…

  • Sortir dehors

    J’ai toujours dit que le soleil me donnait mal à la tête. C’était mon excuse pour ne jamais sortir dehors. Depuis, j’ai essayé le cinéma 3D et le Nintendo 3DS et ça me donne mal à la tête aussi. Finalement, ce n’est pas le soleil qui me donne mal à la tête: c’est le fait…

  • Ce soir, je me couche tôt.

    Et là tu te dis: «Bon, ça fait 3 soirs que je dors pas. Ce soir, faut que je me couche de bonne heure pour essayer de rattrapper tout ça!» Mais là évidemment, tu vas checker tes courriels. Pis après ça, tu te dis «ooooooh, juste 2 minutes…. Je vais aller sur Facebook juste 2…

  • Anne of Green Gables

    Tantôt, j’ai fini de «lire» Anne of Green Gables. Je mets «lire» entre guillemets parce que je n’ai en fait pas lu un seul mot. Plutôt, je me suis fait raconter l’histoire. Une dame avec une belle voix m’a lu l’histoire comme ma mère faisait quand j’étais jeune, quand elle me lisait des histoires avant…

  • Quelques souvenir sur Perfect Blue (À la mémoire de Satoshi Kon)

    Il y a quelques semaines, j’ai réécouté Perfect Blue de Satoshi Kon. Depuis la mort de ce grand réalisateur, je me suis mis dans la tête de revoir tous ces films. Je progresse lentement (c’est seulement le 2ème que j’écoute depuis) mais je ne veux pas y aller trop vite et m’écoeurer non plus… C’était…

  • La saga de mon diplôme (et pourquoi je m’en fous)

    Finir son baccalauréat et recevoir son diplôme, c’est pas quelque chose de commun. C’est un événement important. On fête ça en grand. On va à une cérémonie où tout le monde est habillé avec la toge et on reçoit notre diplôme de la part du recteur de l’université. Tout le monde est content. Tout le…

  • Oublieux du talent inné

    Il était comme un bouledogue. Sa face était vraiment comme un bouledogue. En tout cas, dans mon souvenir, sa face était comme ça. Quand il parlait, il aboyait. Chaque fois qu’il parlait, c’était toujours parce que quelque chose allait mal, parce que tu avais fait quelque chose de pas correct, de pas comme il faut.…

  • À la mémoire de Satoshi Kon (1963-2010) : Quelques souvenir sur Paprika

    Satoshi Kon, le réalisateur des films Paprika, Perfect Blue, Millenium Actress, Tokyo Godfathers et de la série animé Paranoia Agent, s’est éteint en août dernier des suites d’un cancer. Il travaillait encore sur un dernier film qui sera peut-être continué et sorti post-hume. J’ai été choqué et très triste d’apprendre cette nouvelle. Quelqu’un avait posté ça sur…

  • Objet: Lettre de motivation pour l’admission au D.E.S.S en design de jeux.

    En faisant du ménage dans mes affaires d’ordi, je suis tombé sur la lettre que j’ai écris quand j’ai fais ma demande d’admission au programme DESS en design de jeux. Je la trouve intéressante alors je la reproduit ici. D’ailleurs, ça fait une belle présentation de qui je suis pour mon blogue. 28 février 2010…

  • Jeudi confession

    Je me demandais où étaient passé tous mes draps de lit. Je viens de les trouver. Il semblerait que j’ai empilé plusieurs draps de lit sur mon matelas sans enlever les précédents. J’en avait trois épaisseurs… Bon, je me rappelle vaguement pourquoi j’ai fait ça. C’est parce qu’aux résidences, le matelas est en plastique. Donc,…