Lapin Mesquin

Le ToJam a eu lieu durant la fin de semaine dernière. Moi et Annie nous avons participé "virtuellement" (à distance) et nous avons fait un petit jeu avec un poussin qui grimpe dans des échelles. Je vais bientôt faire un vidéo pour le montrer comme il faut, mais si vous êtes du genre impatient, il y a des images sur mon mur facebook...

Mais avec tout ça, je me rend compte que je n'ai jamais parlé dans mon blogue de notre passage au Molyjam!!!

Le Molyjam (ou ''What Would Molydeux? Game Jam') était un game jam organisé de manière express par plein de gens à travers le monde (notamment du staff de chez Double Fine). L'idée était que toutes les équipes devaient faire un jeu en 48 heures inspiré par les tweet de concepts de jeux absurdes de Peter Molydeux (parodie du célèbre game designer Peter Molyneux, avec un N). Une cinquantaine de villes à travers le monde ont participé et plus de 300 jeux ont ainsi été produits durant la fin de semaine (du 30 mars au premier avril 2012).

Moi et Annie avons participé au Molyjam de Montréal qui avait lieu à la Maison Notman. Notre projet était inspiré du tweet de Molydeux suivant:

You control a mystical rabbit at a bus stop during Winter. You must find as many creative ways as possible to make people miss their buses.— petermolydeux (@PeterMolydeux) Décembre 2, 2011

Mon objectif durant la fin de semaine était donc de faire un jeu, mais aussi d'apprendre à utiliser Game Salad, un outil de développement de jeux pour les gens qui ne savent pas programmer. Je ne l'avais jamais utilisé et je voulais voir son potentiel. De son côté, Annie s'essayait au pixel-art! Dans les deux cas, c'était notre premier gamejam.

Le résultat? Voyez par vous même!

Pour télécharger le prototype réalisé, vous pouvez allez sur la page du projet sur le site du Molyjam. Le jeu est très "brut" et probablement incompréhensible pour les joueurs parce qu'il manque les instructions et les animations. On va l'arranger éventuellement et en faire une version officielle.

Frank Zappa, à ses débuts, à la télévision de l'époque

Voici un extrait d'émission où Frank Zappa a été invité invité au Steve Allan Show alors qu'il n'était pas encore trop trop connu (du moins, c'est ce que j'en comprends). C'était en 1963. Zappa arrive comme un hurluberlu et fait une démonstration de musique avec un vélo. Vous excuserez la qualité horrible et le fait que c'est découpé en 4 vidéos. Ça reste quand même très très drôle à écouter alors je vous invite à prendre le temps.

Je ne pense pas avoir écouté de Frank Zappa avant aujourd'hui. Je savais vaguement qu'il faisait de la musique bizarre mais je ne me rappelle pas en avoir écouté avant aujourd'hui. D'une certaine manière, je me retrouve dans la même position que le public de cette émission, où Zappa joue devant un public qu'il ne connait pas.

Ce qui est drôle, au début du vidéo, c'est qu'il semble gêné et n'offre pas de très longues réponses aux questions de l'animateur. Et de son côté, l'animation est dans une zone d'inconfort et semble faire des blagues pour masquer son embarras. Mais ce qui est beau, c'est qu'au fur et à mesure que l'entrevue et la démonstration avance, tous semblent se dégêner. Frank Zappa prend plus d'assurance, l'animateur se met à avoir du fun et le public rit de plus en plus. Je trouve absolument admirable que Zappa ait l'audace de demander aux musiciens du show de «jouer n'importe quoi, comme ils le sentent» et de mettre des objets sur les cordes du piano! Et les musiciens embarquent dans ses niaiseries et font de la musique hyper expérimentale à heures de grande écoute! Tout le monde a l'air de s'amuser et ça donne un maudit bon moment de télévision!

Television in that day was so much more innocent than today's tightly scripted and market-researched crap. "In Praise of Steve Allen and Television of the Early 1960s" might be more apppropriate. I don't recall how long each episode of The Steve Allen Show ran, but, I'd surmise 90-minutes [...] instead of 60 minutes as is popular these days. [...] Thanks to television programming of nearly four decades ago, and Steve Allen for actually being hip back then, to allow a full 20 minutes of air-time to some nearly indescribable individal with a taste for the bizarre to do his thing. Without that venue, without the innocence of television of the era, without the open-mindedness of a hip tv host in his prime, that early Frank Zappa television appearance would have never been broadcast.

R. Kane [Source]

Sortir dehors

J'ai toujours dit que le soleil me donnait mal à la tête. C'était mon excuse pour ne jamais sortir dehors.

Depuis, j'ai essayé le cinéma 3D et le Nintendo 3DS et ça me donne mal à la tête aussi.

Finalement, ce n'est pas le soleil qui me donne mal à la tête: c'est le fait que le monde extérieur est en 3D.

Réflexion profonde sur les GIF animés

Les GIF animés comme celui-ci sont vraiment devenu l'équivalent moderne des «vues animées» du cinéma des premiers temps (années 1885-1910).
C'est silencieux, c'est court, c'est drôle et ça défile à une vitesse plus rapide que la vraie vie.
Les thèmes sont aussi semblables: de l'humour slapstick, des trucs qui bougentqui dansent, du mouvement colorés.
Y'a un parallèle à faire je trouve...

Les pâtes de troll

Moi et mon frère, on a réalisé un chef-d'oeuvre! Une recette de spaghettis qui sont SUUUUPERS durs à manger!

Tu essayes de les enrouler sur ta fourchette: ça va tout croche. Tu essayes de les aspirer: ça marche pas et tu manques de t'étouffer. Tu essayes de les soulever avec ta fourchette: c'est trop long!

Les pâtes de troll! IMPOSSIBLE À MANGER! (parfait pour troller vos amis!) 😛

La recette n'est pas compliquée. Il suffit de prendre:

  • 1 portion de spaghettis longs
    • Facultatif: Si vous avez des spaghettis extra-longs comme dans les restaurants, c'est encore mieux!
  • 1 portion de macaronis longs (ça ressemble à des spaghettis mais c'est creux au centre)
  • Autant de portions de spaghettis courts qu'il faut pour avoir assez de pâtes pour tout le monde (il suffit de casser les spaghettis en deux avec vos mains)
Et maintenant, voici le secret:
Étant donné que la majorité des spaghettis sont cassés en deux, votre sujet va commencer à les manger et ce sera suffisamment facile pour ne pas avoir besoin de les couper dans son assiette (tsé genre comme votre grand-mère fait quand elle en mange!). Sauf que là, les spaghettis longs vont commencer à apparaître pis ça va être rendu trop long pour les manger. Alors le sujet va essayer de les aspirer... MAIS IL NE POURRA PAS! Les macaronis longs sont impossible à aspirer à cause du trou au centre. C'est comme si vous essayiez d'aspirer une paille: ça fait juste aspirer l'air au centre.
Servez les pâtes de troll à vos convives et regardez les se débattre en envoyant de la sauce tomate partout! 😀 (assurez vous de ne pas être celui qui doit faire le ménage après!)
[Source photo: Le meatball spaghetti monster, parce que je suis sûr qu'il approuverait cette idée!]

Even HE couldn't survive that!*

Je suis en train de m'amuser avec l'éditeur de thème. Donc, il est probable que mon blogue ait présentement l'air étrange. Ça ne devrait pas durer trop longtemps... sauf si je décide que c'est ça que je veux.

*Le titre de ce billet est une citation horrible provenant du jeu Umbrella Chronicle. Le voice acting est pourri et les tapons arrêtent pas de répéter les phrases connes que les bonhommes du jeux disent.

«How a thing so BIG can be so FAST?!»

Update:: Ça commence à avoir de l'allure. Reste pas mal juste à écrire le texte pour les pages dans le menu en haut.

Update 2:: Je viens de réaliser que la couleur principale que j'ai choisie, orange, ressemble en fait beaucoup à du roux!!! J'ai un blogue roux! Hahaha! C'est hot!

Enfin! Minimmense6!

La semaine passée, à pareille date, je m'ennuyais un peu et j'ai mis en branle un projet que j'avais dans la tête depuis quelques mois. J'ai commencé à dessiner des petits bonhommes pour en trouver qui soient intéressants, tout en étant simple à dessiner. Depuis des mois, j'avais dans la tête de faire un webcomic, mais pas dans le style photo-roman comme Hippopoli66.

Puis, j'ai commencé à chercher comment faire un site pour héberger. Ouf! C'est compliqué en maudit ça! J'y ai presque passé la semaine. Ça et comment configurer des DNS pour avoir un nom de domaine, et configurer WordPress. Ce fut long et j'en parle plus en détail dans cet autre billet.

En attendant, j'en arrive à la nouvelle principale:: Minimmense6, mon nouveau webcomic, est en ligne! Alors allez le lire, et dites-moi ce que vous en pensez. Les dessins sont très minimalistes, je sais. L'important c'est les jokes. Ou leur absence. En tout cas... j'imagine que vous allez comprendre en le lisant! Haha!