Recommandation théâtre: Manuel de la vie sauvage

Les théâtres étant fermés, plusieurs offrent des captations vidéos de leurs pièces, qu'on peut "louer" comme on louerait un film sur internet, et qu'on peut écouter tranquillement et à volonté pendant 48h. C'est comme ça que j'ai écouté la pièce Manuel de la vie sauvage, au théâtre Duceppe.

C'est l'histoire d'une créatrice de logiciels comptables destinés aux entreprises qui part une compagnie avec des amis. Leur nouvelle app ressemble à Siri ou Alexa pour les entreprises. Leur plan d'affaire c'est de disrupt le marché du service à la clientèle en utilisant des IA. Si ce n'était pas une fiction, on croirait entendre un pitch de vente de Google, Amazon ou Facebook!

Mais comme toutes nouvelles entreprises qui grossissent aussi rapidement, il vient des moment où ils doivent prendre des décisions difficiles et c'est là que les couteaux traîtres se mettent à voler bas!

De ce que j'en sais, c'est vraiment une représentation fidèle du monde des startups. De ce que je n'aime pas chez les compagnies de tech comme Tesla ou Microsoft. Grossir à tout prix. Placer la compagnie et les affaires au dessus des humains. Brasser des gros dollars. Faire des manigances. Prendre le contrôle de l'opinion publique. Ajoutez à ça un petit arrière goût de sexisme (comment les hommes avec du pouvoir ont tendance à traiter la protagoniste principale) et ça donne un univers bien hostile!

La captation vidéo elle même était aussi intéressante. Je m'attendais à une caméra simplement placée devant la scène, comme si on était un spectateur dans la salle. Mais non. C'était en fait très cinématographique. Les plans de caméra étaient dynamiques: parfois très proche d'un personnage clé dans un scène, tournant autour d'elle. Parfois éloignée, avec une belle utilisation de cadrage, avec un flou à l'arrière plan. La caméra va même parfois se glisser derrière la scène pour nous montrer ce qu'on ne verrait pas et en apportant une touche dramatique additionnelle. Ça utilisait bien les décors de la pièces, minimalistes mais efficaces. Ça aide aussi que les acteurs étaient vraiment bons, et que la pièce était tout autant bien écrite. Pour vrai, ça nous garde sur le bout de notre siège dès la première minute, et ça n'arrête pas jusqu'à la fin!

Bref c'était vraiment une bonne pièce. J'ai beaucoup aimé!

Si ça vous intéresse, c'est disponible en ligne pour un temps limité: vous avez jusqu'au 30 mars. https://duceppe.com/manuel-de-la-vie-sauvage/

Leave a Reply