vive les sciences

C'est l'fun les sciences.

En bio, ça pu.

En chimie, ça fait d'la boucanne.

Et en physique, ça marche pas.

Et j'ajouterais que la physique ne sert qu'à rendre compliqué des choses qui ne le sont pas. Mais c cool pareil. All too flat trouve ça tellement cool qu'ils ont fait une chanson sur la friction (paroles, mp3).

C'est cool. Avec mon nouveau blogue, je peux écrire de n'importe où. Même de l'école (comme en ce moment). J'en profite pour dire que les ordis de l'école sont vraiment merdes. Mais ça tout le monde le sais déjà.

camporee 2004

samedi le 7 août à 20h
Moi, «Qqun» (Oli sur le forum) et «Face de ventre» (l'autre Oli sur le forum) ainsi que le reste du poste Gros et Lent (Goéland) on est dans le camporee de la 177ème Purification. J'ai évidemment amené mon pad à dessin pour pouvoir dessiner et écrire mon blog à la main. Le lieu de camping en tant que tel (là où on met les tentes) est super mais le chemin pour s'y rendre est une piscine de bouette.

À part ça, c'est cool pcq on a 3 tentes propecteurs (12 personnes) pis on est juste 6. Ça fait que c big rare. Aussi la bâche qu'on a mis dans le fond est tellement trop grande qu'elle couvre tout le fond, grimpe sur les murs et revient sur le fond pour faire des vagues. Faque donc, même s'il pleut c'est pas grave parce qu'on est mouillé par notre mer de bâches en permanance. lol

Moi et Oli on élabore des théories pour occuper un maximum d'espace dans notre tente trop big juste pour le fun de gaspiller de la place. Comme se coucher en diagonale ou construire une corde à linge.

Face de ventre nous a appris que «la corde brune, elle donne des échardes parce que c de la corde de bois» (je sais, le JdM est poche mais il m'a menacé avec une hache)

dimanche le 8 août à 22h47
Étant donné que hier on a jasé dans la tente jusqu'à 4h du matin et qu'on devait déjeuner à 7h30 selon l'horraire, inutile de vous raconter notre état. Personnellement, ma journée s'est résumé à déjeuner, collation, dodo, diner, marche pour se rendre au pic, dodo, réveil par un bec de chien (beurk beurk beurk), redescendre de la montagne, dodo pendant que les autres travaillaient, souper, écriture du blog, jeu de nuit avec les louveauteaux, biscuits et là je vais me coucher encore.

lundi le 9 à 17h35
Finalement, 5 minutes après que je me suis couché, Qqun est rentré pis on a jasé de 0h à 4h30. Je suis terriblement jaloux de son primaire passé à Soleil de l'Aube, école alternative où faire des conneries est permis. C'était comme passer son primaire à faire des films de conneries en espagnol.

Inutile de dire que rendu à 4h, étant donné qu'on avait 3h de sommeil dans le corps pour lui et 8h pour moi pour les dernières 40 heures, on était rendu zombies. C'est un état dans lequel j'aime bien être; semi-endormis, semi-réveillé, en équilibre sur la frontière. Et donc on rêve éveillé. C'est, en passant, dans un état similaire que m'est venu l'idée du piège, des 3 mots, etc. Faque moi et Oli, on se racontait nos flash de rêve. Je me souviens que j'ai vu un tire-bouchon et que Oli a vu «un sentier fait en (tsé le côté de la plate-forme à gauche à la piscine municipale), qui fond sauf une partie qui reste sur un cabaret de caféteria». Après ça, on s'est dit «ta gueule» pis on s'est endormis.

À part ça, la journée d'aujourd'hui était normale si ce n'est qu'on s'est levé uniquement à l'heure du diner et qu'on a manqué le pain doré du déjeuné.

à 20h45 le même jour
Je profite de la dernière clareté (en fait, je vois pas grand chose) pour raconter ce que je viens de faire. Pour se rendre à notre campement, il faut emprunter un sentier. À un embranchement, j'ai décidé de prendre l'autre chemin marqué «privé». Je me suis alors promené pas mal longtemps en prenant des chemins au hasard. C'est très cool de faire ça parce que c comme jouer à Myst/Riven/Exyle/etc. Le feeling est vraiment semblable pcq j'était vraiment tout seul et que les chemins étaient un mix entre la swamp du monde des arbres dans Myst et le monde de la jungle dans Exyle (Edanna). Malheureusement, j'ai pas vu de machine mystérieuse... 🙁

TK faut j'arrête d'écrire pcq y'a des bibittes et surtout y'a pu aucune zéro lumière. J'écris sans voir et c drôle mais mal écrit.

***

Intermède musical
La complaite du pion en camp (sur l'air du phoque en alaska)

Cré moé
cré moé pas
qqpart au Canada
y'a un pion
qui s'ennuit en maudit
sa bouffe est parti
a s'est envolé
Est retourné
à Repentigny

Refrain:
Ça vaut pas la peine
de partir de chez nous
pour aller s'emmerder
pis pas assez manger
ça remplis le dedans
ça dure jamais longtemps
ça vaut pas le popcorn
pis les chips à pizza

Pour faire différent
un repas gastronomique
ça prend des... batonnets de goberge
une coupe de bescuits
3-4 litre de pepsi
pis des croque-monsieurs au balôné

refrain

C'est rien qu'une histoire
j'veux pas m'en faire accroire
mais des fois, j'ai l'impression qu'c'é moé
qui vedge dans l'attente/la tente
les 2 mains d'en pretzels
ma vraie bouffe est parti~e pis j'm'ennuie!!!

refrain

***

jeudi le 12 à 1h12 du matin

  • J'ai attein la limite de non-retour où je dis «tellement» à toute les 2 phrases
  • C'est cool, la gestion trippe sur la musique de ERA. On l'entend de notre campement
  • On a animé une soirée astronomie pour les louveteaux pis on leur a montré la constellation du Web (Cassiopé), du polygone, de la ligne, de la maison (Céphée), du motton, etcC'était la Kermesse faque on a fait des petits jeux poches de poches mais avec des concepts hots.
  • J'ai pris les jeux qu'on a fait en photo. C'est moi qui a fait les dessins des planches. Pas si mal pour des dessins à 3 couleurs.

  • Des fois, Oli se mettait derrière la cible pour se faire pitcher des poches par les jeunes. Commentaire de Oli : «quand ça approche, ça grossit vite»
  • Il a plut la nuit passé et on a des tentes de merdes et un double toit de merde (Commentaire de Oli : «non, sont bons mais c pcq on les a installé comme d'la merde. C'est comme une toilette Toto : si t'as plogue pas su l'eau, a va boucher pareil») faque y'a un peu d'eau qui fait des dessins sur le tissus du toit de la tente en forme de géométrie fractale.
  • On a trouvé des feuilles avec des collants de batonets de goberge. Faque on en a mis partout sur les arbres de notre campement et dans la tente (au moment de taper ses lignes, ils y sont encore d'ailleurs)
  • Oli arrête pas de chialer que j'ai mis plein de bouffe dans la tente pis que ça attire les bibittes (raton-laveur) pis moi je vous dis que c même pas vrai.
    {narF, t tellement menteur}
    (ben quoi, j'ai juste 2 caramels, un sac de gauffrettes et une cruche de jus bleu)

  • Les prix de présence au show ont été acheté avec des pétro-point pcq 4/6 des gagnants étaient dans la 5ème meute Seeonee (renommé la Pétro-Meute parce qu'on est sûr qu'ils se font commenditer).


à 9h17 le même jour
Je pense avoir réussi mon plan diabolique d'écoeurement total. En effet, depuis le début du camp, je fait constemment des comparaisons avec Zelda. Genre que, avec le Deku Mask on peut marcher sur l'eau comme un Deku Scrub pis que ça serait pratique pour se rendre à notre campement dans la swamp, là où il y a des sorcières et le deku palace. Ou que pour aider Daniel à trouver des champignons, il faut mettre le mask of scents . Ou que pour récupérer une glacière suspendu dans un arbre pour pas que les ratons fouillent dedans, il faut foncer dans l'arbre en faisant une roulade.

Commentaire de Martin : «Je suis une crevette..... qui mange des MayWests pis des chips».

C'est drôle, on commence à être vraiment à l'étroit dans notre tente.

Les vrais fans du site devrait comprendre la joke dans la photo suivante:

à 14h20 le même jour
Moi pis Oli on est rendu tellement paresseux qu'on sort pu de la tente pis on se fait pitcher des Maywests. Mais Martin (le pitcheux) lance tellement mal que des fois ça passe par dessus la tente et donc y'en a 2-3 dans le champs en arrière avec les poches de la Kermesse qu'on a pas ramassées.

Vendredi le 13 à 9h20

«Les numéros gagnants du loto aujourd'hui : le 4.
Et dans l'ordre maintenant : le 4.»


à 9h25 le même jour
Dans le même show d'où sort la citation précédente, les castors nous ont présenté une légende indienne que voici, retranscrite de mémoire:

Dans des temps anciens, il y avait 2 tribus qui n'avaient jamais connue la paix mais qui n'avaient jamais fait la guerre non plus (ghe?). Leur grands chefs respectifs leur disaient que s'ils sortaient la nuit ou qu'ils parlaient à ceux de l'autre tribu, ils iraient dans le royaume de la nuit pour toujours et qu'ils ne reverraient jamais leur famille et leur tribu. (Commentaire de Oli: Ça, on appelle ça s'appelle MOURIR!). Après, y'a une affaire compliqué pis y'a un gars de la tribu des plumes blanches qui tombe en amour avec une fille de la tribue des plumes multicolores pis c ben cute. Après, ils annoncent ça aux chefs et voient que personne meurt donc ils font la fête.

Commentaire de Oli : «La morale de l'histoire : écoute pas ta religion!!!».

Samedi le 14, dans le char qui nous ramène
Finalement c'était cool comme camp même si Face de Ventre a passé le plus clair de son temps à pas être là pour donner un coup de main, à fumer pendant qu'on fait la vaiselle et à nous écoeurer. Heureusement que l'intelligence à le dessus sur la stupidité : il pensait nous faire chier avec Martin en transportant la tente la plus légère pour nous laisser la plus lourde mais moi pis Oli on a patenté un système avec des bâtons et finalement c'était un charme à transporter. J'espère juste maintenant qu'on va avoir finit de vider le camion avant l'arrivé de l'autobus des jeunes dans lequel il est parce que je compte bien l'arroser de Muskol pour me vanger de la semaine. Faque c'est ça. Fin du blog sur le camporee 2004.

(Note de narF: Finalement, l'autobus est arrivé trop tard et mon père est venu me chercher avant alors pas de Muskol.... misère.)
Posted by Hello

Un nouveau disque

La fin de semaine passé, j'ai été dans un magasin de disque usagé. C'était pour un rally sur la rue Ste-Catherine (à Montréal). Pour l'activité, il fallait acheter un CD de Noël à moins de 5 dollars. Moi, j'ai acheté un drôle de disque qui ma couté juste 5$ : Merry Christmas with the Smurfs. Les Smurfs vous les connaissez sûrement. Ce sont ces petits être bleus qui sont toujours heureux (comme le dit la chanson de l'émission). Les schtroumpfs! Quand j'ai vu ce disque là, j'ai dit (et je cite) : «Woa! Trop malade! Un CD de schtroumpfs! Coool!»

 

Ensuite, je l'ai oublié. Ce n'est que ce soir que je trouvé mon sac à cossins du rallye. Alors je l'ai écouté. C'est full quétaine mais maudit que c'est drôle. Ma tune préféré c'est la 9 : The twelve days of christmas principalement quand ils disent «a yellow tchoo-tchoo train». À chaque fois, je part à rire.

 

Tout ça m'a donné une ben bonne idée. Vous allez voir ça dans la temps de Noël.