mardi 13 février 2007

Quand on cherche, on trouve (narF fait une découverte mystérieuse et lumineuse)

Haïku::
Une lampe cachée
Un secret d'Hydro-Québec
Vivre une aventure

Hier, je ré-écoutais une de mes séries préférés, La mélancholie de Suzumiya Haruhi. Et justement, un des concepts de cette série c'est "si on s'ouvre les yeux, y'a pleins de trucs mystérieux autour de nous pour que, nous aussi, on puisse vivre des folles aventures comme les héros de films ou de roman policier". Ouais, je sais, c'est un long concept.

N'empêche, ça m'a marqué. Ça fait quoi... 1 an que j'ai écouté la série? Et depuis, j'ouvre les yeux. Les lecteurs récurants de mon blogue se souviennent peut-être de la saga "narF découvre un mystère" publié l'été passée? En gros, j'avais suivit des panneaux étranges avec des flèches qui était apparus proche de chez nous.

... Ghuuuuu! Ça me fait penser que je n'ai jamais publié la fin de l'histoire! Faudra que je pense à faire ça!

Mais bon, aujourd'hui, j'ai découvert un mystère dans ma propre maison!

Étant donné qu'on a un système de chauffage bi-énergie, Hydro-Québec installe une petite boîte en plastique avec une lumière dedans, reliée à un thermomètre placé à l'extérieur. Quand il fait on bas de -15 degré celcius, la lumière s'allume pour indiquer qu'on paye plus cher pour l'électricité, donc qu'il faut activer le chauffage à l'huile. C'est un moyen pour Hydro de récompenser les clients qui ne surchargent pas leur système durant les périodes de pointes.

Sauf qu'aujourd'hui, j'ai vu une note de ma mère m'indiquant que je devais faire attention parce que la lumière était brûlée. Je suis donc allé voir si je ne pourrais pas changer l'ampoule en question. C'est ainsi que j'ai longuement inspecté la fameuse petite boîte en plastique. J'ai découvert qu'on pouvais facilement retirer la vieille ampoule défectueuse en la dévissant.

Mais j'ai surtout découvert un espèce de bouchon de plastique avec un symbole dessus. Il était plutôt discret et si je n'avais pas regardé très attentivement, je n'aurais probablement pas remarqué qu'il s'agissait d'un bouchon.

Impossible à ôter avec mes doigts, j'ai dû aller chercher un couteau pour le sortir de son trou. Et qu'est-ce que j'y ai trouvé?

OH!

Ami lecteur, la découverte de narF est beaucoup trop dangereuse pour vos yeux humains. Dans le but de vous protéger, sa découverte ne sera pas révélée. Mais si vous avez un système de chauffage avec une petite lumière pour vous indiquer le tarif élevé, vous pouvez sûrement résoudre le mystère vous aussi, et donc venir éclairer (jeu de mot) les autres en publiant les résultats de votre enquête dans les commentaires.

7 commentaires:

  1. salut!
    je sais ce qu'il y avait dans le petit compartiment. qui d'autre le trouvera?
    Louise

    RépondreEffacer
  2. Melydepp Wainwright13 février 2007 à 19 h 39

    c'est poche comme commentaire trou de pette Louise. En tout cas faut pas être trop intelligent pour le trouver pcq c'est écrit dessus pis ya même le dessin de c'est quoi...

    RépondreEffacer
  3. Bon bon, c'est ça qui arrive quand je laisse trainer mon portable avec mon blogue dessus.

    Vous venez de faire connaissance avec, dans l'ordre, ma mère et ma soeur.

    RépondreEffacer
  4. Ben ouai, c'est ça, pas de danger que personne donne la réponse! On vient juste pour dire qu'on sais c'est quoi le secret. Non mais! Pas d'allure! Tsé veut dire!
    Mais bon, cette entrée de blogue a du bon, elle m'a permis de lire l'expression "trou de pette" utilisée de manière naturelle par Laurence, ce qui est beaucoup plus drôle que quand narF sort des citations avec "trou de pette" dedans.
    Tsé.


    Mais c'est kessé qu'il y a derrière le bouchon?

    Et qu'est-ce que t'attends pour nous dévoiler la fin de ton aventure aux pancartes bleues?
    La semaine passée, je me demandais justement si t'avais publié la fin et que je l'avais oublié, ou si tu l'avais juste pas publiée.
    De toute façon, je suis tellement hot que j'ai trouvé plein d'indices qui m'ont permis de résoudre le mystère, du moins en partie. Je suis hot.

    RépondreEffacer
  5. Ha et j'ai oublié une question.
    C'était voulu que la fin de la narration de cette aventure fasse full penser à l'écriture de Lemony Snicket? ("Ami lecteur, la découverte de narF est beaucoup trop dangereuse pour vos yeux humains. Dans le but de vous protéger, sa découverte ne sera pas révélée.")

    RépondreEffacer
  6. on dit «trou d'pet» en passant.

    Maintenant que j'y pense, messemble que j'ai publié la fin des pancartes bleues. Cherche comme il faut, je l'ai peut-être caché. Et si tu as des indices, il faut les partager avec les autres!

    Et non, le style Lemony Snicket n'était pas voulu. Mais j'adore ce gars là alors c'est fort possible que je le copie sans m'en rendre compte.

    RépondreEffacer
  7. Un an plus tard, je peux peut-être donner la réponse? Je vous averti tout de suite : vous ne l'aimerez pas (et non, ce n'est pas 42!)

    Hum... non. J'ai pas envie.

    RépondreEffacer

Pensez à signer votre commentaire. C'est plus apprécié! :)